Cystite

qu'est-ce que la cystite et pourquoi apparaît-elle

La cystite est une maladie dans laquelle la paroi de la vessie est enflammée. En règle générale, avec la cystite, sa membrane muqueuse devient enflammée.

Cette maladie de la vessie est assez fréquente: comme en témoignent les statistiques médicales, environ 35% des personnes âgées de 20 à 45 ans souffrent de cystite. En règle générale, le plus souvent, les filles et les femmes apprennent de leur propre expérience ce qu'est la cystite. Dans le même temps, la cystite chez les hommes est un phénomène très rare. Ces caractéristiques de la maladie sont dues à la différence anatomique dans la structure du système génito-urinaire chez les deux sexes. La cystite chez la femme est provoquée par la longueur trop courte de l'urètre, ainsi que par le fait que son ouverture est proche de l'anus. Par conséquent, les bactéries peuvent facilement pénétrer dans la vessie et déclencher une infection. La cystite survient le plus souvent chez les femmes sexuellement actives, les femmes enceintes et les femmes ménopausées.

En général, selon les médecins, la cystite est la plus fréquente parmi les affections urologiques.

Types de cystite

Si la cystite chez les femmes et les hommes se manifeste fortement dans une vessie saine, dans ce cas, nous devrions parler de cystite primaire. Si une inflammation de la vessie survient à la suite d'un trouble de la vessie particulier, une cystite secondaire se produit. De plus, une cystite secondaire se développe à la suite d'une inflammation d'autres organes du système génito-urinaire humain.

types et formes de cystite

En raison de certaines particularités anatomiques et physiologiques, la cystite primaire survient le plus souvent chez les femmes à un jeune âge. La cystite secondaire chez les hommes survient le plus souvent à la suite du processus inflammatoire de la prostate. Cette maladie est typique des hommes plus âgés.

Si nous considérons la nature de la maladie, la cystite est généralement divisée en aiguë et chronique.

De plus, il existe une classification de la cystite selon son origine. Cystites principalement diagnostiquées, d'origine infectieuse. Mais parfois, il y a des inflammations de la vessie, qui se développent à la suite d'une influence chimique (à la suite d'un traitement avec certains médicaments), d'une influence thermique (une conséquence du lavage de la vessie avec un liquide trop chaud). Les brûlures peuvent entraîner une cystite, ainsi qu'un traumatisme de la membrane muqueuse de la vessie. Cependant, même avec de tels phénomènes, une infection joue un rôle décisif dans le développement de la maladie, qui se joint rapidement.

Causes de la cystite

Des signes de cystite apparaissent chez l'homme en raison d'une exposition à des infections, en particulier à Escherichia coli. Cependant, une inflammation de la membrane muqueuse de la vessie survient assez souvent en raison de la manifestation d'infections staphylococciques, entérococciques et streptococciques. Mais aujourd'hui, les experts ont prouvé que l'infection seule n'est pas une raison suffisante pour la manifestation de la cystite chez l'homme. Pour que la cystite se développe, la présence d'un certain nombre de facteurs d'accompagnement est nécessaire, ce qui provoque une diminution de la résistance globale du corps. Parmi ces facteurs, il convient de noter une maladie infectieuse précédemment transférée, un épuisement général et un surmenage sévère, une carence en vitamines et d'autres raisons.

La cystite chez les femmes survient en raison de l'influence de plusieurs facteurs. Ainsi, la maladie peut se manifester après des maladies inflammatoires précédemment transférées de nature gynécologique, urologique ou vénérienne. La cystite se développe souvent après la gonorrhée, l'urétrite, l'adénexite, l'endométrite et un certain nombre d'autres affections. Surtout souvent, ces maladies continuent de développer une cystite, si elles n'ont pas été complètement guéries ou si la personne a essayé de traiter la maladie par elle-même, sans consulter un médecin et prescrire le bon traitement.

Très souvent, la cystite est le résultat d'une hypothermie sévère. La probabilité de développer la maladie est particulièrement élevée après une hypothermie de la région pelvienne. Ainsi, une femme peut simplement s'asseoir sur des pierres froides pendant environ vingt minutes, et après un certain temps, une inflammation de la vessie apparaîtra presque certainement.

La constipation fréquente, qui dure plusieurs jours, est également un facteur contribuant au développement ultérieur de la cystite. Pour éviter l'apparition d'une cystite, vous devez éviter un essuyage inapproprié après l'acte de défécation: pour éviter l'infection, il est nécessaire de s'essuyer uniquement de l'avant vers l'arrière, mais pas l'inverse. Pendant les règles, une femme doit souvent changer de tampons ou de serviettes, car dans ce cas, le risque d'infection augmente également.

La cystite chez les femmes peut même être causée par le port prolongé de sous-vêtements et de collants très serrés. De plus, chaque femme, afin d'éviter cette maladie désagréable, doit suivre le bon régime quotidien de miction. Vous devez uriner au moins cinq fois par jour. En effet, avec de très longs intervalles entre les aller aux toilettes, l'infection peut pénétrer dans la vessie et, par conséquent, une inflammation se produit.

les principales manifestations de la cystite

En outre, la cystite chez les enfants et les femmes se manifeste en présence d'autres conditions qui affectent négativement l'état du système immunitaire humain. Ainsi, les causes de la cystite peuvent être un entraînement sportif régulier à long terme, provoquant un surmenage, un manque constant de sommeil, une alimentation malsaine, des situations stressantes constantes et d'autres raisons.

Dans le même temps, les causes de la cystite chez les hommes sont des processus inflammatoires chroniques des organes situés dans le quartier. Ainsi, la cystite chez les hommes peut se manifester par une inflammation de l'intestin, de la prostate, des testicules et de l'épididyme, de l'urètre. Elle est également causée par les raisons suivantes: la présence d'obstructions dans les voies urinaires ou une augmentation de la taille de la prostate. La cystite chez les hommes est souvent plus grave que chez les femmes.

Symptômes de la cystite

Les principaux symptômes de la cystite sont des mictions très fréquentes et douloureuses. Ils apparaissent dans la plupart des cas après une hypothermie importante. Une personne en bonne santé urine généralement cinq à six fois par jour. Des visites plus fréquentes aux toilettes peuvent indiquer qu'une inflammation de la vessie se développe. En plus de la polyurie (miction trop fréquente), la douleur lors de la miction se manifeste par des symptômes de cystite. De plus, les patients souffrent de douleurs dans le bas de l'abdomen, qui ont un caractère tirant. Chez un patient atteint de cystite, l'urine devient trouble, parfois un mélange de sang peut y être trouvé. De plus, pendant la miction, une sensation de brûlure peut être ressentie, une personne se plaint de ne pas pouvoir retenir l'urine.

La cystite aiguë se manifeste souvent par des frissons et une augmentation de la température corporelle à subfébrile. Parfois, dans ce cas, des symptômes légers de cystite sont observés: les patients ne ressentent que des douleurs dans le bas de l'abdomen. La cystite aiguë peut guérir d'elle-même: ses manifestations disparaissent simplement après quelques jours. Mais le plus souvent, la cystite aiguë dure sept à neuf jours, alors que le schéma de traitement approprié est nécessaire. Cependant, si la température corporelle du patient dépasse 38 degrés, il est nécessaire de consulter immédiatement un urologue pour exclure la présence d'une infection des voies urinaires supérieures.

Dans la forme chronique de la maladie, les symptômes de la cystite sont causés par la maladie qui a provoqué l'inflammation qui se développe dans la vessie. De plus, les signes de cystite dans ce cas sont déterminés par l'état général de la personne malade. Ils sont généralement similaires aux symptômes de la cystite aiguë, mais moins prononcés.

Dans la cystite chronique, des rechutes de la maladie peuvent survenir périodiquement, tandis que le temps de repos du patient est souvent remplacé par des exacerbations de la cystite.

En plus de ces formes, une cystite lente est parfois diagnostiquée, qui ne se caractérise pas par des exacerbations prononcées. Cependant, les patients se plaignent toujours constamment de mictions fréquentes, dans lesquelles il y a une légère douleur. En outre, les signes de cystite de cette forme sont des sauts périodiques de la température corporelle à subfébrile, ainsi qu'une sensation générale de faiblesse et de faiblesse.

La cystite chez les enfants, en règle générale, provoque une mauvaise santé et une faiblesse générale chez l'enfant. Le patient devient irritable, son appétit diminue et des vomissements se produisent parfois. De plus, l'enfant se plaint d'une miction douloureuse. Ayant un soupçon de cystite chez les enfants, les parents doivent absolument consulter un médecin, car des symptômes similaires sont typiques d'autres maladies.

Diagnostic de la cystite

Le diagnostic de la cystite est généralement simple. Avec la cystite sous forme aiguë et chronique, les patients déterminent clairement la présence de symptômes caractéristiques. Par conséquent, un spécialiste, après avoir mené une enquête détaillée, peut suggérer un diagnostic similaire. Il est également important d'étudier l'anamnèse du patient, car dans la forme chronique de la cystite, la maladie qui l'a précédée se produit également.

Si un spécialiste soupçonne une cystite chez un patient, une analyse d'urine doit être effectuée pour déterminer si une inflammation est présente. Le diagnostic de «cystite» est confirmé si des leucocytes et des microorganismes pathogènes sont présents dans l'urine du patient.

Traitement de la cystite

Lors du traitement de la cystite, la première chose qu'un médecin prescrit est des médicaments antibactériens pour se débarrasser de l'infection dans la vessie et empêcher l'inflammation de se développer. Lors de la prescription d'une antibiothérapie, il est également important de prendre en compte la nécessité de prendre des anti-inflammatoires. En outre, dans certains cas, le médecin considère qu'il est conseillé d'utiliser pendant une longue période des médicaments qui stimulent l'apport sanguin à la vessie. Ces médicaments doivent être pris pendant au moins trente jours. En outre, le traitement complexe comprend l'utilisation de bloqueurs adrénergiques pour soulager l'envie.

Lors du traitement de la cystite chronique, il est important, tout d'abord, de guérir la maladie qui a provoqué le passage de la cystite à une forme chronique. Dans ce cas, la thérapie complexe comprend également des médicaments antibactériens et anti-inflammatoires, ainsi que la prise de vitamines, des médicaments qui améliorent l'apport sanguin à la vessie. Les méthodes de physiothérapie sont souvent utilisées. Parfois, avec une cystite chronique prolongée, la vessie du patient rétrécit et rétrécit. Dans ce cas, seul un traitement chirurgical de la maladie est nécessaire.

Traitement de la cystite avec des remèdes populaires

traitement de la cystite avec des remèdes populaires

La cystite est un processus inflammatoire de la membrane muqueuse de la vessie, qui est l'une des maladies urologiques les plus courantes. La survenue la plus courante de cystite est associée à E. coli et aux microbes du genre Klebsiella. Beaucoup plus souvent, la maladie se manifeste chez les femmes en raison de la structure anatomique particulière du corps féminin: à travers l'urètre, l'infection pénètre dans la vessie en remontant beaucoup plus facilement. La cystite se manifeste parfois également chez les hommes comme une affection accompagnant l'inflammation des vésicules séminales, de la prostate, de l'urètre et de l'épididyme.

Les manifestations de la cystite diffèrent des symptômes d'autres maladies: avec la cystite, une personne souffre d'une envie très fréquente d'uriner, dans laquelle une douleur aiguë se fait sentir. Le patient produit une urine trouble, qui peut avoir une odeur désagréable. Dans de rares cas, la température corporelle peut augmenter. Le traitement de la cystite pour les femmes est prescrit par un gynécologue et pour les hommes - par un urologue. Après avoir effectué les recherches nécessaires, un traitement médicamenteux est effectué - les comprimés pour la cystite sont prescrits individuellement.

Traitement de la cystite à domicile

Cependant, il est également possible d'effectuer un traitement parallèle de la cystite à la maison en utilisant des remèdes populaires. Dans le même temps, des méthodes de traitement alternatives sont très efficaces pour aider à se débarrasser de la cystite.

Les femmes sont encouragées à aller aux toilettes aussi souvent que possible, en évitant les longues pauses entre les mictions. Il est conseillé pour un usage quotidien de choisir des sous-vêtements en coton qui assurent un bon échange d'air et, en conséquence, la croissance des microbes est réduite. Vous ne devez pas utiliser de coussinets décontractés pendant la chaleur estivale, il est également conseillé de ne pas porter de pantalons et de jeans très serrés. Lors du lavage de vos sous-vêtements, il est très important de rincer vos sous-vêtements aussi soigneusement que possible après avoir utilisé des détergents.

En cas de cystite, il est nécessaire d'ajuster le régime alimentaire. Si le patient a une forme aiguë de cystite, vous devez arrêter de manger des aliments solides pendant un certain temps. Lorsque la température augmente, vous ne devez boire que de l'eau. Après avoir normalisé la température corporelle, vous pouvez introduire des jus de légumes frais dans votre alimentation. Le jus de carotte et de betterave est recommandé. Le jus de concombre additionné de miel peut être un diurétique très efficace.

Le régime pour la cystite consiste à exclure les viandes épicées, salées et fumées de l'alimentation. Le régime alimentaire pour la cystite implique l'utilisation quotidienne d'environ trois litres de liquide. La nutrition pour la cystite implique une très faible teneur en acide. Les aliments marinés pendant le traitement de la maladie doivent également être exclus de l'alimentation.

Pour la préparation d'une boisson utile pour la cystite, vous pouvez utiliser l'extrait de genièvre (1 cuillère à café du produit doit être diluée dans un verre d'eau), mais le traitement de la cystite pendant la grossesse avec ce remède ne peut pas être effectué. En plus de boire beaucoup de liquides pour la cystite, le réchauffement est recommandé: vous pouvez mettre un coussin chauffant chaud sur la zone où se trouve la vessie. Des bains de siège chauds sont également utiles.

Traitement de la cystite avec aromathérapie

On constate depuis longtemps que l'utilisation d'huiles essentielles a un effet antiseptique sur l'organisme. Les huiles aromatiques pour la cystite doivent être utilisées immédiatement après l'apparition des premiers signes de la maladie. Pendant le bain chauffant, ajoutez quelques gouttes d'huile essentielle avant l'immersion dans l'eau. En règle générale, pas plus de dix gouttes sont ajoutées au bain. Comme les huiles aromatiques les plus appropriées pour le traitement de la cystite, vous pouvez prendre du citron (cette huile est utilisée en plus petites quantités - pas plus de cinq gouttes), de la camomille, de l'huile de bergamote. L'huile de bois de santal est également efficace pour traiter la cystite à la maison.

En cas d'exacerbation sévère de la cystite et d'inconfort prononcé, vous pouvez préparer une compresse, qui est placée sur le bas de l'abdomen. Ajoutez 3 à 5 gouttes d'huile de lavande ou de camomille dans une compresse chaude. Cependant, lors de l'utilisation d'huiles aromatiques pour le traitement de la cystite, il convient de noter que toutes les huiles ne sont pas recommandées pendant la grossesse. Par conséquent, chaque femme, commençant le traitement de la cystite pendant la grossesse avec des huiles aromatiques, doit d'abord consulter un médecin.

Traitement de la cystite avec des herbes

Le principe principal du traitement de la cystite avec des remèdes populaires est l'utilisation d'herbes pour la préparation d'infusions et de décoctions, qui sont utilisées pour une consommation abondante.

comment et comment traiter la cystite

Si les symptômes de la maladie ne sont pas très prononcés, vous n'aurez peut-être pas besoin d'un médicament contre la cystite. Boire beaucoup de tisanes sur une base régulière peut aider à traiter l'inflammation. En tant que tel thé, vous pouvez utiliser une décoction de camomille, de reine des prés. L'herbe Buku est également recommandée comme traitement de la cystite avec des remèdes populaires, qui a un effet adoucissant sur la membrane muqueuse. Avec l'utilisation régulière d'une décoction de cette plante, le traitement avec des antibiotiques ou d'autres pilules pour la cystite peut être évité. De plus, pour le traitement à base de plantes, une décoction de busserole est recommandée, qui est un antiseptique très puissant. Un effet alcalin sur l'urine d'une personne atteinte de cystite est exercé par les graines de céleri, la racine et les feuilles de guimauve. Assurez-vous de manger chaque jour quelques gousses d'ail pour lutter contre l'infection.

Les bourgeons de peuplier noir aident à guérir la cystite, à partir de laquelle l'infusion est préparée et prise un demi-verre avant les repas. Vous pouvez également préparer une teinture avec de l'alcool des reins et en prendre environ trente gouttes trois fois par jour.

L'une des collections d'herbes comprend des parties égales de millepertuis, de camomille, de feuilles d'airelles et de boutons de peuplier noir. Vous pouvez préparer le bouillon comme suit: ajoutez un demi-litre d'eau bouillante à deux cuillères à soupe de la collection hachée. La collection est infusée dans un thermos pendant la nuit. Le bouillon doit être pris jusqu'à cinq fois par jour pendant un tiers de verre avant les repas.

La deuxième collection d'herbes pour la cystite chez les femmes comprend deux parties de bouleau, de genièvre, de busserole et une partie d'herbe de prêle. Le bouillon est préparé comme dans le premier cas. Vous pouvez en prendre jusqu'à quatre fois par jour, un tiers de verre avant les repas.

Une autre infusion efficace pour le traitement de la cystite chez les femmes et les hommes est préparée à partir de cinq parties de feuilles de bouleau et de genièvre et de deux parties de graines de persil. La préparation et le dosage de l'infusion sont similaires aux recettes précédentes.

traitements efficaces pour la cystite

Une autre collection de plantes médicinales pour le traitement de la cystite comprend cinq parties de millepertuis et de romarin, une partie de graines de lin, trois parties de boutons de pin et de menthe, deux parties de prêle. Boire une telle collection, préparée de la même manière que les infusions à base de plantes décrites précédemment, devrait être un quart de verre avant les repas pendant deux mois.

La décoction de rose musquée est un bon remède contre la cystite. Pour ce faire, prenez quatre cuillères à soupe de racines d'églantier écrasées et remplissez-les d'un litre d'eau. Faites bouillir les racines pendant environ quinze minutes. Après refroidissement et filtrage, le bouillon est pris un demi-verre quatre fois par jour avant les repas.

Pour la préparation de décoctions médicinales pour le traitement de la cystite, l'herbe de pied d'alouette, la soie de maïs, les fleurs de tilleul, la pulmonaire, les gousses de haricots, les feuilles de sauge, les plantains, l'absinthe et l'herbe centaurée sont également utilisées.

S'il est difficile d'uriner, une recette de phytothérapie efficace est utilisée. Les fleurs de sureau séchées sont versées avec de l'eau bouillante et infusées pendant une heure. L'infusion doit être bue pendant deux semaines, deux cuillères à soupe. Et comme diurétique, une décoction de feuilles de cassis est utilisée. Les fruits de cassis sont également efficaces.

Traitement de la cystite pendant la grossesse

Pendant la grossesse, l'immunité générale d'une femme diminue généralement considérablement, par conséquent, la cystite se manifeste très souvent précisément pendant la période de grossesse. Chaque femme enceinte doit être très attentive à ses symptômes. L'augmentation de la miction est typique pour toutes les femmes enceintes, mais si une gêne survient pendant la miction, dans la région de la vessie, une femme doit commencer à traiter la cystite immédiatement, car la cystite aiguë, en l'absence du traitement nécessaire, se transforme très souvent en une forme chronique. À son tour, la cystite chronique est beaucoup plus difficile à traiter. Le traitement de la cystite pendant la grossesse doit être effectué exclusivement sous la direction d'un médecin.

En cas d'exacerbation de la cystite, une femme doit, pendant au moins un mètre, rester au lit pendant une journée, essayer de ne pas soulever du tout de poids et se laver constamment à l'eau tiède.

Lors du traitement de la cystite, il est conseillé aux femmes enceintes de manger des airelles rouges, qui remplacent efficacement certaines pilules contre la cystite.

Une femme enceinte doit être très attentive à la question de la prévention de la cystite et ne doit en aucun cas éviter une hypothermie sévère.

Autres remèdes populaires contre la cystite

options de traitement de la cystite

Il existe des recettes efficaces qui sont utilisées depuis longtemps par les gens pour traiter la cystite. La méthode suivante apporte un effet très notable. Il est nécessaire de prendre deux moitiés de brique rouge et de la chauffer fortement en la mettant au feu. Après chauffage, les moitiés sont pliées dans un seau métallique. Les bords du seau doivent être enveloppés dans un chiffon et s'asseoir sur le seau, enveloppés dans une couverture de laine afin que tout le bas du corps soit couvert. La procédure dure aussi longtemps que vous ressentez la chaleur provenant du seau.

Pour guérir la cystite, on utilise également du jus de navet, qui est pré-bouilli au feu pendant cinq minutes. Ce jus est consommé deux cuillères à soupe par jour.

Un autre remède est le lait chaud mélangé à quelques gouttes de goudron de bouleau. Un tel médicament se boit dans un tiers de verre trois fois par jour.

De plus, le jus de radis noir mélangé à une part égale de miel est utilisé pour traiter la cystite; un mélange de graines de céleri et de miel.

Shilajit est parfois utilisé pour traiter la cystite. Une solution d'un gramme de momie dans un verre d'eau peut être utilisée pour la douche. Et à partir de 0, 3 g de momie et d'une demi-cuillère à café de lait mélangé à de la farine, des bougies sont préparées, qui doivent être insérées dans l'anus.

L'huile d'olive est un remède utile contre la cystite - elle doit être prise une cuillère à soupe une demi-heure avant les repas chaque jour. Plusieurs fois par jour, vous pouvez prendre de la poudre de graines de persil moulues, dont la dose doit être très faible - à la pointe d'un couteau.

Cystite pendant la grossesse

comment traiter la cystite pendant la grossesse

La cystite pendant la grossesse se manifeste en raison d'une diminution générale des défenses de l'organisme. En train de porter un enfant, cette maladie est souvent très difficile. Selon les statistiques, la cystite pendant la grossesse survient dans 10% des cas. Dans le même temps, principalement les femmes qui auparavant, avant la grossesse, avaient déjà une cystite, souffrent de cette maladie. Si une femme a une forme chronique de cystite, la maladie s'aggrave en raison d'une diminution de l'immunité pendant la grossesse. La cystite pendant la grossesse se produit également dans le contexte d'un changement brusque du fond hormonal, de modifications de la microflore dans le vagin.

L'approche correcte du traitement de la cystite pendant la grossesse est considérée comme très importante. L'automédication et la négligence de la thérapie en tant que telles sont très dangereuses pour les femmes enceintes. Après tout, la cystite due aux particularités du fonctionnement du corps d'une femme enceinte peut entraîner le développement ultérieur de maladies plus dangereuses. En outre, l'absence de traitement pour la maladie peut affecter davantage le processus de l'accouchement, compliquant leur évolution. Les femmes qui ignoraient les manifestations de la cystite pendant la grossesse étaient plus susceptibles d'avoir des enfants de faible poids à la naissance.

Prévention de la cystite

À titre préventif, il est important d'éviter la manifestation des facteurs qui sont à l'origine de la cystite. Afin de ne pas apprendre de notre propre expérience ce qu'est la cystite, il est important de ne pas permettre une hypothermie aiguë et prolongée, de ne pas retarder la vidange de la vessie. L'hygiène génitale, ainsi que la prévention des infections sexuellement transmissibles, est d'une importance décisive pour la prévention de la cystite. Les personnes qui passent la plupart de leur temps de travail en position assise devraient certainement diversifier leur journée avec des minutes d'échauffement périodiques. Il est nécessaire de traiter toutes les maladies inflammatoires à temps, tandis que le traitement doit être prescrit par un spécialiste et effectué complètement.

Complications de la cystite

La pyélonéphrite ascendante devient la complication la plus fréquente et la plus dangereuse de la cystite. Dans un processus inflammatoire aigu de la vessie, ses fonctions sont perturbées, ce qui entraîne un reflux vésico-urétéral. Avec un phénomène similaire, lors des contractions de la vessie, l'urine pénètre dans l'uretère et même dans le bassinet rénal. En raison de l'œdème de la membrane muqueuse, la section intramurale est comprimée et le passage de l'urine est perturbé. En conséquence, la pression augmente dans le bassin et le patient commence à développer une pyélonéphrite aiguë. Il est nécessaire de traiter une telle complication exclusivement dans un hôpital spécialisé.