Symptômes et traitements de la cystite chez l'homme

douleur dans le bas-ventre chez un homme atteint de cystite

Les symptômes de la cystite chez l'homme peuvent varier en fonction du stade de développement de la maladie. Aux premiers stades de l'apparition d'un processus inflammatoire dans la vessie, les symptômes peuvent ne pas être prononcés. Le stade aigu de la maladie se déroule avec des signes cliniques prononcés. En l'absence de traitement adéquat, la cystite peut s'affaiblir quelque peu, se transformant en une forme chronique, suivie d'exacerbations périodiques. La thérapie conservatrice consiste à utiliser des médicaments et des remèdes populaires.

Les raisons

La cystite chez l'homme se développe dans le contexte d'une lésion infectieuse. Peut provoquer cette maladie:

  • chlamydia;
  • coli;
  • staphylocoques;
  • Pseudomonas aeruginosa.

Ces infections peuvent se propager des organes voisins à la région de la vessie. En règle générale, la cystite s'accompagne de maladies telles que la tuberculose rénale, la prostatite, la pyélonéphrite chronique et d'autres pathologies.

Il existe des facteurs sous l'influence desquels la cystite se développe activement. Ceux-ci inclus:

  • des situations stressantes;
  • hypothermie;
  • diminution de l'immunité dans le contexte d'autres pathologies;
  • stase de l'urine dans la région de la vessie.

Les effets négatifs des produits chimiques dans l'urine augmentent le risque de maladie. La lithiase urinaire peut provoquer le développement d'une cystite si elle se produit avec des lésions des muqueuses avec des calculs.

Les symptômes

Les symptômes de la cystite chez l'homme sont déterminés par la forme de la pathologie. Le stade chronique de la maladie se déroule avec les signes cliniques suivants :

  • diminution du volume d'urine en un seul acte d'uriner;
  • besoin accru de vider la vessie;
  • douleur dans la partie sus-pubienne;
  • urine trouble, formation de mucus dedans;
  • sensation de brûlure et gêne à la miction.

La cystite aiguë chez l'homme provoque les symptômes suivants :

  • envie fausse et fréquente d'aller aux toilettes;
  • une forte diminution du volume d'urine;
  • syndrome douloureux sévère lors de la dérivation d'urine;
  • incontinence;
  • l'acte d'uriner est impossible sans effort.

Lorsque la maladie devient grave, les symptômes changent légèrement. Un homme peut avoir de la fièvre, une faiblesse grave, une intoxication. L'urine peut contenir des impuretés de pus, de mucus. Dans certains cas, on trouve des taches de sang et l'odeur devient fétide.

La cystite chronique se manifeste plutôt faiblement et pendant les périodes de rémission, la maladie ne provoque aucun symptôme. Le stade aigu de la maladie peut réduire considérablement la qualité de vie du patient.

Avec la cystite, les conséquences suivantes sont possibles:

  • inflammation du système rénal - pyélonéphrite;
  • inflammation de la membrane muqueuse de l'urètre (urètre) avec cicatrisation supplémentaire;
  • la propagation de la pathologie dans la prostate.

Traitement

Si la maladie est bénigne, elle peut être traitée à la maison. Pour cela, des médicaments et des remèdes issus de la médecine traditionnelle sont utilisés.

Les médicaments et les traitements alternatifs doivent être établis par le médecin traitant. Vous ne pouvez pas vous soigner vous-même sans consultation préalable, car cela peut entraîner les complications ci-dessus.

Pendant l'évolution aiguë de la maladie, le patient doit rester au lit et boire beaucoup de liquide. Au moment du traitement, il doit limiter la consommation d'aliments salés et épicés, d'alcool et de café fort, afin de ne pas irriter la muqueuse vésicale.

Médicaments

La cystite se développant dans un contexte de dommages causés par la flore pathogène, les antibiotiques sont généralement utilisés pour éliminer la cause de la maladie:

  1. Pénicillines. La préférence est donnée aux pénicillines semi-synthétiques, qui sont utilisées conjointement avec l'acide clavulanique.
  2. Céphalosporines. Ce groupe d'antibiotiques est utilisé si le premier groupe n'est pas toléré par les patients ou si les microorganismes y sont résistants.
  3. Nitrofuranes et fluoroquinolones.

Si la cystite est provoquée par des virus, des médicaments antiviraux sont utilisés. Avec une infection fongique, le patient se voit prescrire des médicaments spéciaux.

Les antispasmodiques sont utilisés pour soulager la douleur. Les pilules anti-inflammatoires non stéroïdiennes sont utilisées pour éliminer l'inflammation de la vessie.

Remèdes populaires

Si la cystite survient sous une forme bénigne, à un stade précoce, des remèdes à base de plantes sont utilisés pour le traitement. Vous pouvez les acheter à la pharmacie ou les préparer vous-même.

Il existe les recettes populaires suivantes qui aident à soulager les manifestations d'une vessie enflammée:

  1. Infusion de graines de lin. Prenez 1 cuillère à soupe de matières premières, versez un verre d'eau, mettez sur le feu et faites bouillir pendant 5 minutes, puis retirez pour infuser. Consommez complètement la boisson préparée avant les repas.
  2. Infusion de millet. Une tasse de millet est assaisonnée avec 3 tasses d'eau bouillante et infusée pendant la nuit. Le lendemain matin, le remède est filtré et consommé jusqu'à 4 fois par jour. Le traitement est effectué pendant environ une semaine.
  3. Extrait de canneberge. Prendre 3 cuillères à soupe de jus de canneberge, diluer avec un demi-verre d'eau et ajouter 1 cuillère à café de miel. Une boisson délicieuse et cicatrisante est consommée plusieurs fois par jour pendant deux semaines.
  4. Infusion d'échinacée. Une cuillère à soupe d'herbes est brassée avec 200 ml d'eau bouillante et infusée pendant 4 heures. La boisson résultante est prise par voie orale 100 ml le matin et le soir.
  5. Décoction à base de plantes. Prendre 5 g de bourgeons de bouleau, hernie, arborvitae, busserole et verser un litre d'eau. Le produit est mis sur la cuisinière, bouilli et bouilli pendant 5 minutes. La boisson se consomme en une journée en plusieurs portions.
  6. Graines de citrouille. Mangez un demi-verre de graines de citrouille par jour. Ils sont consommés frits ou crus. Ne pas nettoyer avant utilisation. Ils sont également utiles pour l'état de la prostate et la puissance masculine.
  7. Infusion de chélidoine. La plante est coupée fraîche. Un verre de matières premières est placé dans un sac de gaze et fixé autour du goulot d'un pot de 3 litres. Le récipient est rempli d'eau tiède et conservé pendant un mois. Pour ce faire, mettez-le au réfrigérateur. La composition obtenue est consommée 1 heure avant les repas, 2 cuillères à soupe 3 fois par jour.
  8. Jus de cranberry. Prenez 500 à 600 g de fruits surgelés ou frais, broyez-les dans un mélangeur et filtrez à travers quatre couches de gaze. De l'eau bouillie mais refroidie dans un volume de 2, 5 litres est ajoutée au jus obtenu. Avant utilisation, les boissons aux fruits sont édulcorées avec du miel ou du sucre. Buvez un verre plusieurs fois par jour.
  9. Infusion de myrtille. Prenez 200 g de baies d'airelles, ébouillantez avec de l'eau bouillante puis versez 0, 5 litre d'eau froide. Le remède est infusé pendant 6 à 8 heures. La boisson est consommée 100 g avant les repas 3 à 4 fois par jour.
  10. Décoction d'avoine. L'avoine et l'eau sont utilisées dans des proportions égales (un verre chacun). Ils sont mélangés et bouillis sur la cuisinière jusqu'à ce que la composition soit réduite de moitié, après quoi elle est filtrée et complétée avec de l'eau bouillie au volume d'origine. La boisson obtenue est consommée dans un demi-verre 3 à 4 fois par jour. Chaque jour, une nouvelle composition est préparée et tous les traitements sont effectués dans les 10 à 30 jours.

Aneth

Si la vessie est enflammée, les graines d'aneth sont utilisées dans le traitement. Une décoction est préparée à partir d'eux, ce qui soulage le processus inflammatoire dans la vessie, réduisant l'intensité du syndrome douloureux. L'aneth désinfecte également.

Prenez 1 cuillère à soupe de graines et versez un verre d'eau (afin de ne pas préparer le produit à chaque fois, vous pouvez augmenter les proportions jusqu'à 5 fois). Le récipient est placé dans un bain-marie et la composition est bouillie pendant 10 minutes. La décoction résultante est prise par voie orale 3 fois par jour, 100 ml. Avec la cystite avancée, le nombre de doses par jour est augmenté jusqu'à deux fois. Avec un traitement préventif, une dose du médicament est limitée le matin.

Une infusion est également faite à partir d'aneth. Pour cela, les matières premières sont broyées. Une cuillère à soupe de la plante est versée dans un verre d'eau bouillante et conservée pendant 3 heures. L'infusion se consomme dans un demi-verre deux fois par jour. Aux premiers stades de la cystite, le remède ne se prend que le matin.

Camomille

La camomille a un effet anti-inflammatoire, désinfectant et analgésique prononcé. Des infusions en sont préparées. Pour ce faire, prenez 1 cuillère à soupe de la plante, remplissez avec 200 ml d'eau bouillante et laissez reposer jusqu'à refroidissement complet. Le médicament est consommé avec les repas 3 fois par jour pendant 1/3 tasse.

Cette plante est utilisée comme solution pour les bains. Il est préparé à partir de 2 cuillères à soupe de la plante, qui sont versées dans 200 ml d'eau bouillante et infusées pendant 20 minutes. Après cela, la composition est filtrée à travers une étamine et versée dans un bol d'eau tiède. Les procédures d'eau sont effectuées pendant une demi-heure. Si lors de la réception d'un bain thérapeutique, l'eau se refroidit, de l'eau chaude est ajoutée.

L'infusion de camomille, préparée à partir de 3 cuillères à soupe de matières premières broyées et d'1 litre d'eau bouillante, est également utilisée pour se laver après chaque miction. Cela aide à se débarrasser des démangeaisons et des brûlures qui surviennent après avoir vidé la vessie.