Suppositoires à usage vaginal et rectal dans le traitement de la cystite

Les suppositoires sont l'une des formes courantes de nombreux médicaments. Ils sont administrés aux patients par voie rectale ou vaginale, ce qui est considéré comme assez pratique en soi. De plus, un certain nombre d'avantages sont pris en compte lors de la prescription de suppositoires. Dans le traitement des maladies urologiques, en particulier la cystite, les experts préfèrent cette forme particulière de médicament. Quels sont les avantages et y a-t-il des inconvénients des suppositoires rectaux? Avant de comprendre le principe du traitement avec des suppositoires, il est nécessaire de comprendre quelles sont les caractéristiques de la maladie.

Cystite et son traitement

En médecine, le terme "cystite" désigne plusieurs types de pathologies urologiques, dans lesquelles se produit une lésion inflammatoire de la membrane muqueuse de la vessie. En raison des particularités de la structure anatomique du corps, les femmes sont plus susceptibles que les hommes de souffrir de cette maladie. L'activité de cet organe est associée à tous les systèmes physiologiques, par conséquent, les troubles fonctionnels se reflètent avant tout dans l'état de la sphère urogénitale féminine.

Signes de la maladie et causes

Les agents infectieux sont la cause la plus fréquente de cystite. Cela est dû à la proximité du vagin et de l'anus, ainsi qu'à la courte longueur et à la large lumière du canal urétral. La maladie qui se développe chez les femmes survient rarement de manière isolée, le plus souvent elle est combinée.

Les causes les plus fréquentes d'inflammation sont :

  • La pénétration d'un agent pathogène infectieux, qui peut être Escherichia coli, staphylocoque, Proteus ou Klebsiella.
  • Exposition à des agents spécifiques - virus, champignons, mycoplasmes, chlamydia, Trichomonas.
  • Prendre certains médicaments.
  • Réactions allergiques.
  • Processus inflammatoires dans les organes pelviens.

Les facteurs provoquants sont :

  • Troubles endocriniens;
  • changement fréquent de partenaires sexuels;
  • porter des sous-vêtements serrés;
  • hypothermie;
  • négligence des règles d'hygiène personnelle.
Douleur au périnée chez une femme atteinte de cystite

Quelles que soient les causes, la cystite présente un complexe symptomatique caractéristique :

  1. Miction fréquente, accompagnée de brûlures, de douleurs tiraillantes dans l'urètre et la vessie.
  2. Fausse envie de vider, leur augmentation la nuit.
  3. Douleur dans le périnée et la région pubienne, irradiant souvent vers la région lombo-sacrée.
  4. L'excrétion de l'urine en petites portions, et il est de couleur sombre, de nature trouble et contient souvent des impuretés de pus ou de sang.
  5. Incontinence urinaire (dans de rares cas).
  6. Les signes d'intoxication générale sont les maux de tête, les nausées, jusqu'aux vomissements, la faiblesse, l'apathie.

Formes posologiques appliquées

Dans les conditions modernes, avec une thérapie rapide et l'utilisation de médicaments efficaces, une guérison rapide de la cystite et une récupération complète de la muqueuse vésicale sont possibles après 7 à 12 jours.

Le choix de la forme posologique est déterminé par la gravité de la maladie, l'âge et le sexe du patient, la présence de pathologies concomitantes ou de grossesse.

Si les manifestations de la maladie sont suffisamment graves et qu'il est nécessaire de prendre des mesures urgentes, le médecin prescrit des injections intramusculaires ou une injection dans une veine. À ces fins, des solutions en ampoules ou en flacons sont utilisées.

Si le tableau clinique est modéré, les gélules ou les comprimés enrobés conviennent pour prévenir les lésions de la muqueuse intestinale.

Les gels, les pâtes, les formes de pommade sont recommandés pour un usage local. Ils sont insérés dans le vagin avec un écouvillon si le patient est une femme, ou par voie rectale si le patient est un homme.

Dans le traitement de l'inflammation de la vessie, les spécialistes peuvent prescrire différentes formes compatibles les unes avec les autres. Cela augmente l'effet thérapeutique et accélère la récupération.

L'utilisation de suppositoires pour la cystite

Très souvent, le médecin prescrit des suppositoires rectaux dans le schéma thérapeutique de la cystite. Ils sont divisés en plusieurs types et sont dans la plupart des cas pertinents pour les maladies infectieuses et inflammatoires du système génito-urinaire, les douleurs intenses, ainsi qu'un affaiblissement général de la défense immunitaire.

Seul un médecin peut choisir la meilleure option, en fonction du type d'agent pathogène et de la gravité des symptômes.

Indications de la cystite

Les suppositoires rectaux sont prescrits principalement pour les hommes, les garçons et les filles. Les femmes conviennent mieux aux suppositoires vaginaux. Les préparations sous cette forme aident à éliminer les sources de microflore pathogène, les infections des organes génitaux externes (chez les femmes) et à réduire la douleur.

Dans le mode d'emploi, la liste des indications, en plus de la cystite, comprend des maladies telles que:

  • urétrite mâle et femelle;
  • prostatite;
  • muguet et vaginose;
  • infections sexuelles causées par les gonocoques, chlamydia, ureaplasma, tréponème, Trichomonas.

Avantages et inconvénients de la forme posologique

Les suppositoires rectaux sont des médicaments, donc seul un médecin doit s'occuper de leur rendez-vous. La faisabilité de son utilisation pour la cystite est déterminée par lui sur la base des avantages existants:

Bougies pour le traitement de la cystite chez les femmes et les hommes
  1. Forme posologique compacte.
  2. Simplicité et indolore de l'introduction. Possibilité d'utiliser indépendamment à la maison.
  3. Les bougies n'irritent pas les organes du système digestif. Les substances actives pénètrent dans le foyer de l'inflammation en contournant le tractus gastro-intestinal.
  4. Action rapide. En termes de taux d'absorption, les suppositoires sont équivalents aux injections intraveineuses.
  5. biodisponibilité maximale. La substance active est délivrée inchangée, car elle n'est pas exposée à l'acide chlorhydrique.
  6. Réduire le risque de développer des réactions allergiques au médicament administré.
  7. Possibilité de combinaison avec des préparations ayant des propriétés organoleptiques.
  8. Indispensable pour la toxicose des femmes enceintes, ainsi que pour les violations des processus de déglutition et d'absorption.
  9. Pas ou peu de manifestation d'effets secondaires.
  10. Effets thérapeutiques sur les systèmes digestif, reproducteur et urinaire.

Malgré les énormes avantages, les suppositoires rectaux présentent un certain nombre d'inconvénients:

  • gêne d'utilisation, notamment pendant les heures de travail;
  • instabilité de la composition, ce qui réduit la durée de conservation du produit;
  • respect obligatoire des conditions de stockage;
  • complexité de fabrication.

Recommandations générales d'utilisation

Malgré la commodité et la compacité de la forme, les bougies n'ont d'effet thérapeutique que si elles sont utilisées correctement.

Pour ce faire, vous devez étudier les instructions et suivre la procédure conformément aux règles générales :

  1. L'administration rectale prévoit la vidange préliminaire de l'intestin.
  2. L'utilisation vaginale n'est indiquée qu'après lavage ou douche vaginale.
  3. Les mains doivent être soigneusement lavées à l'eau froide et avec un produit adapté (savon, gel).
  4. Ouvrez l'emballage, prenez la bougie et insérez-la à une profondeur approximativement égale à la longueur de votre propre doigt.
  5. Après l'introduction, il est nécessaire de passer une demi-heure en décubitus dorsal pour que le médicament soit absorbé.
  6. Lorsqu'il est utilisé chez les enfants, les fesses doivent être fermées après l'insertion et maintenues pendant 10 minutes.

Pour que les bougies conservent leur effet thérapeutique plus longtemps, il est nécessaire de les stocker correctement. La température optimale est considérée comme ne dépassant pas + 20 ° C et le lieu de leur entretien est sec et sombre. Si les recommandations sont suivies, la durée de conservation est généralement de 2 ans.

Liste des médicaments recommandés

Pour l'utilisation de suppositoires pour la cystite chez les femmes et les hommes, une liste peut être établie sur la base de médicaments souvent indiqués dans le traitement de l'inflammation de la vessie.

La liste générale comprend des suppositoires contenant un alcaloïde de l'opium (un dérivé de l'isoquinoléine), de l'acide pipémidique et du chloramphénicol, ainsi que des préparations à haute teneur en œstrogène prescrites pour la ménopause. Tous ont un prix abordable et sont vendus en pharmacie.

Représentants et leur description détaillée

Des médicaments antibactériens sont prescrits si l'agent causal de l'infection est Escherichia coli ou Staphylococcus aureus. Les plus populaires parmi ce groupe sont les suppositoires utilisés pour la cystite chez les femmes et les hommes, dont les noms peuvent être familiers à beaucoup.

  1. Suppositoires contenant du bigluconate de chlorhexidine. Ce composant a la capacité de détruire la membrane cellulaire de divers agents pathogènes, ce qui conduit invariablement à leur destruction.

    Les bougies sont utilisées pour les cystites, elles sont également destinées au traitement d'autres pathologies, telles que :

    • vaginite d'étiologies diverses;
    • inflammation du col de l'utérus;
    • MST.

    L'application du cours avec une utilisation quotidienne à deux reprises est d'une semaine.

  2. L'agent antibactérien combiné (aminoglycoside + polyène + polypeptide cyclique) appartient à la catégorie des médicaments coûteux. Il est prescrit en cas d'évolution aiguë de la cystite primaire ou en cas de récidive de sa forme chronique.

    L'utilisation est interdite pendant la grossesse, l'allaitement, les menstruations. La durée du traitement est de 10 jours.

  3. Médicament à large spectre contenant un complexe d'iode et de polyvinylpyrrolidone. Supprime la reproduction des virus, champignons, bactéries pathogènes. Il aide à éliminer les symptômes tels que les brûlures et les démangeaisons, les compagnons constants de la cystite. Il est utilisé dans le traitement de nombreuses infections sexuellement transmissibles (trichomonase, mycoplasme, herpès, vaginose). Le traitement est indiqué quotidiennement pendant 2 semaines.

  4. C'est un représentant du groupe des AINS (dérivé de l'acide phénylacétique). Le médicament a un bon effet analgésique et anti-inflammatoire. La concentration maximale dans le sang après pénétration atteint 30 minutes plus tard. En cas de cystite, l'utilisation est indiquée matin et soir pendant une semaine à raison de 1 suppositoire par jour. Il n'est pas prescrit pendant la grossesse et l'allaitement.

  5. Médicament avec interféron alfa-2b. Il est prescrit comme moyen de renforcer le système immunitaire. Il a un effet combiné et est utilisé dans le traitement de nombreuses pathologies urogénitales. Le médicament est sans danger pour les enfants et peut être utilisé comme analgésique.

  6. Antibiotique antifongique polyène. Un médicament efficace utilisé pour les pathologies inflammatoires du système génito-urinaire. Il aide à soulager les symptômes et à vous sentir mieux.

Les meilleures bougies pour la cystite, selon les médecins et les patients

Les critiques sur l'utilisation de suppositoires dans le traitement de la cystite sont diverses. Cela est dû à l'efficacité de la sélection de l'un ou l'autre remède, en tenant compte de la cause de la maladie et de la gravité de l'évolution. Les meilleurs sont des médicaments peu coûteux mais efficaces qui présentent un minimum d'effets secondaires et ont un effet thérapeutique dans un délai relativement court.

La pertinence des suppositoires dans le traitement d'autres maladies urologiques

Les maladies de nature urologique chez les femmes, les hommes, les enfants et les personnes âgées ont leurs propres caractéristiques distinctives, en raison de caractéristiques anatomiques, physiologiques et d'âge. Les pathologies masculines sont considérées - balanoposthite, épididymite, prostatite, adénome de la prostate. Il est d'usage d'attribuer la cystite, l'urétrite, les IST aux affections féminines. La décision sur l'opportunité d'utiliser des suppositoires dans le traitement d'une maladie particulière est prise par le médecin en fonction des symptômes, de l'évolution clinique, de la présence de complications, ainsi que des caractéristiques individuelles du corps du patient.

Conclusion

Le traitement d'une affection aussi désagréable que l'inflammation des muqueuses de la vessie doit être abordé avec une attention particulière et essayer de suivre toutes les instructions du médecin traitant. Sinon, le patient ressentira tous les «charmes» des symptômes et mettra en danger l'état et le fonctionnement de tous les organes du système génito-urinaire.

Toute manifestation dysurique, même légère, doit être la raison pour contacter un établissement médical afin de diagnostiquer, d'identifier la cause de la pathologie et de prendre des mesures thérapeutiques.