Cystite chez les femmes - de quel type de maladie s'agit-il, causes de développement

La cystite chez la femme est un processus inflammatoire qui se produit dans la vessie sous une forme aiguë ou chronique. La maladie est également diagnostiquée chez les hommes, mais beaucoup moins souvent - l'anatomie de l'urètre joue un rôle. Le plus souvent, la pathologie est de nature infectieuse : des bactéries pathogènes pénètrent dans le système urinaire et dans la plupart des cas il s'agit d'E. coli. La principale caractéristique de l'évolution de la cystite chez la femme est la fréquence des rechutes: dans 50% des cas, les patientes consultent un médecin au sujet de cette maladie deux fois par an. Les symptômes de la cystite sont assez prononcés, le diagnostic n'est donc pas difficile.

traitement de la cystite

Les causes du développement du processus inflammatoire dans la vessie chez la femme peuvent être:

  • diverses maladies infectieuses, y compris sexuellement transmissibles - la pénétration des agents pathogènes se fait en ligne ascendante: du vagin et de l'urètre;
  • l'utilisation de produits cosmétiques et d'hygiène personnelle avec des détergents - la cystite chez la femme dans ce cas est une réaction du corps à des substances agressives dans leur composition;
  • hypothermie dans le contexte d'une immunité réduite - le simple fait d'être dans le froid ne peut pas en être la cause, car la cystite chez la femme ne se développe que dans le contexte d'une immunité réduite.

Les facteurs provoquants incluent :

  • la présence d'une infection chronique dans le corps, quel que soit l'emplacement du foyer;
  • maladies inflammatoires gynécologiques récentes, infections génitales, infections virales respiratoires aiguës ;
  • problèmes avec la fonctionnalité du système hormonal chez les femmes;
  • mauvaise hygiène personnelle;
  • changement fréquent de partenaires sexuels;
  • une diminution générale de l'immunité dans le contexte d'une maladie, l'utilisation à long terme forcée de certains médicaments.

La cystite chez les femmes est diagnostiquée beaucoup plus souvent que chez les hommes et cela est dû aux caractéristiques anatomiques du système urinaire. Les femmes ont un urètre court et large, l'urètre, le vagin et l'anus en sont très proches : les micro-organismes pathogènes pénètrent très rapidement et facilement dans la vessie.

Séparément, les médecins considèrent la cystite après un rapport sexuel, qui peut survenir non seulement chez les femmes, mais aussi chez les hommes. Les symptômes classiques de l'inflammation effraient vraiment les gens, ils croient qu'une infection par une maladie sexuellement transmissible s'est produite. En fait, une telle cystite chez les femmes et les hommes est une réaction du corps à une microflore "étrangère". Le processus inflammatoire est traité selon le schéma standard et n'est pas une maladie sexuellement transmissible.

Symptômes de la cystite chez les femmes

Quelles que soient les raisons, la cystite chez les femmes de forme aiguë présente des signes prononcés toujours graves:

  • miction trop fréquente, qui n'a rien à voir avec la quantité de liquide consommée - un symptôme qui permet de différencier la cystite d'une augmentation de la glycémie;
  • violation de l'écoulement de l'urine - en cas d'urgence, trop peu d'urine est libérée de l'urètre, il y a une sensation de plénitude de la vessie;
  • syndrome douloureux - brûlures, crampes pendant la miction, localisées dans l'aine, le périnée et le bas-ventre;
  • démangeaisons, inconfort et sensation de brûlure dans le périnée - pas un signe évident, inhérent à d'autres maladies;
  • l'urine devient trouble, peut avoir une odeur désagréable, un symptôme peut être la présence de "fils" de sang dans l'urine;
  • faiblesse générale, une légère augmentation de la température corporelle n'est pas un signe évident.

Si la cystite chez la femme survient sous une forme chronique, alors tous les signes et symptômes énumérés ne seront pas prononcés, seulement avec une exacerbation, ils deviennent intenses. La cystite sous forme chronique ne peut se manifester chez les femmes que par des mictions trop fréquentes.

Traitement de la cystite

Avant que le médecin ne prescrive un traitement contre la cystite, des tests d'urine sont effectués sur les femmes (général et pour la culture bactériologique). Le diagnostic n'est pas difficile, car la cystite se manifeste par des signes et des symptômes spécifiques - il suffit simplement de différencier la maladie des autres infections sexuellement transmissibles. La nomination d'une échographie, d'une cystoscopie, d'une recherche sur les infections urogénitales n'est effectuée que s'il existe des indications individuelles.

Le traitement du processus inflammatoire de la vessie chez la femme consiste en la sélection d'un traitement conservateur. La cystite chez la femme implique les rendez-vous suivants:

  • Médicaments antibactériens. La durée du traitement est de 1 à 7 jours, tout dépend de la forme et du stade de la cystite chez une femme en particulier.
  • Thérapie symptomatique. Chez les femmes, la cystite se manifeste par une douleur et un inconfort intenses, et le traitement doit viser à soulager l'état du patient. Pour ce faire, utilisez des anti-inflammatoires non stéroïdiens, recommandez de boire beaucoup d'eau.
  • Moyens auxiliaires. Le traitement peut inclure des uroseptiques à base de plantes, des lyophilisats bactériens. La base de preuves de leur efficacité est insuffisante, l'efficacité n'a pas été confirmée, bien que les femmes aient une évolution plus douce de la maladie (les symptômes et les signes deviennent rapidement peu intenses) et une récupération rapide.

La cystite chez les femmes est traitée dans les 7 à 10 jours et pendant cette période, les médecins recommandent de respecter certaines restrictions alimentaires. Le refus des boissons alcoolisées, chocolat, épices piquantes/piquantes, caféine sera efficace. Vous devez boire beaucoup de liquides pour améliorer la miction et accélérer le processus d'élimination des bactéries pathogènes.

Complications possibles

Si la cystite chez les femmes prend beaucoup de temps et que le traitement n'est pas effectué selon les directives d'un médecin, des complications graves et dangereuses peuvent se développer:

  • insuffisance rénale;
  • la formation d'adhérences dans la vessie;
  • la formation de tumeurs de nature bénigne ou maligne;
  • saignements, lésions ulcéreuses des parois de la vessie;
  • dysfonctionnement du système urinaire.

La cystite est assez insidieuse par rapport à l'état psycho-émotionnel. Les femmes développent des complexes et des peurs, de l'anxiété et de l'irritation : les allers-retours fréquents aux toilettes, le besoin d'être constamment à l'intérieur, la douleur et l'inconfort lors des rapports sexuels y contribuent.

Prévention des maladies

Pour réduire le risque de développer une cystite chez les femmes, vous devez suivre les règles simples de prévention :

  • ne pas trop refroidir;
  • visiter les toilettes au premier appel et ne pas endurer;
  • mener une vie sexuelle saine;
  • traitement rapide de tout processus infectieux;
  • suivre les règles d'hygiène personnelle.

La cystite est en effet plus souvent diagnostiquée chez les femmes, car les hommes ont une anatomie un peu différente du système urinaire. Le traitement de la maladie n'est pas difficile s'il est commencé en temps opportun et selon la prescription du médecin. La seule façon de vous aider avant une visite chez le médecin est de prendre des analgésiques. Les antibiotiques et autres médicaments sont sélectionnés individuellement - seulement dans ce cas, le traitement chez la femme sera efficace et la cystite ne se transformera pas en une forme chronique de l'évolution.